Calvi est une commune française située dans le département de la Haute-Corse et la collectivité territoriale de Corse, étant l’une des places principales de la Corse, tant à cause de son ancienneté qu’à cause de la beauté des maisons aussi bien bâties que le comportent les ressources du pays. Bénéficiant d’un climat favorable et de sa position face à la Côte d’Azur, Calvi vous éblouira à tous les coups. Alors envi de tout savoir sur Calvi ?

Commune de Calvi

Située à l’extrémité nord-ouest de l’île, face au littoral de la Côte d’Azur, Calvi est bâtie dans le golfe du même nom  et constitue avec l’Île-Rousse  l’une des deux agglomérations majeures de Balagne. Devenue la capitale économique et touristique de la Balagne, Calvi est aujourd’hui un des deux pôles touristiques de la région Corse, l’autre étant Porto-Vecchio.

Le tourisme à Calvi

Le tourisme estival est la base de l’économie calvaise, ce qui donne une économie fragile pour ainsi dire précaire car elle ne propose aux locaux que des emplois saisonniers. Ainsi, les mois de juillet et août sont propices aux vacances familiales et les mois de juin et septembre sont quant à eux les moments privilégiés pour les vacances de groupes du troisième âge.

En ses périodes, Calvi offre une gamme hôtelière complète allant des établissements classés 4 étoiles jusqu’aux campings et des activités  telles que des écoles de plongées et de vol à voile, des randonnées à cheval ou en quad, des  promenades en mer jusqu’à Ajaccio ou Girolata en passant par la réserve naturelle de Scandola, etc… Alors il est bien possible de trouver un camping en Corse du nord

En Calvi, vous pouvez aussi visiter son port de plaisance qui porte le nom de Xavier Colonna, celui d’un ancien maire de Calvi. Avec une marina qui peut recevoir des embarcations d’une longueur maximum de 40 mètres et d’un tirant d’eau maximum de 6 mètres,  il est le plus important port de plaisance de l’île avec 450 postes à quai et 145 places d’escale. Son quai d’honneur a été entièrement refait en 2010. En outre, un mouillage organisé existe dans la baie pour les besoins saisonniers. Il n’est autorisé que sur les bouées de juin à septembre inclus. Hors cette période, le mouillage forain est libre.

De plus vous pourriez aller à la découverte de ses célèbres patrimoine tels que :

  • La Citadelle : Symbole de la ville de Calvi, elle fut érigée à l’époque de l’occupation génoise. Les remparts sont constitués de trois bastions (San Giorgio, Malfetano et Teghiale) et de courtines. La citadelle, ses remparts et la tour du sel, propriétés de la commune, sont classés Monuments historiques. Ses ruelles pavées sont pittoresques et la vue sur la baie depuis les remparts est magnifique. L’entrée est unique, jadis défendue par un fossé à pont-levis avec herse.
  • Le palais des Gouverneurs : Autrefois dénommé « Castel Nuovo », ce bâtiment à deux tours dans la citadelle fut la résidence effective des gouverneurs Génois aux XVIe et XVIIe siècles. Il est aujourd’hui la caserne Sampiero, mess des officiers du 2e régiment étranger de parachutistes.

  • La tour du Sel : Construite en 1897, cette imposante tour est un ancien poste de guet où était entreposé le sel. Elle a été rattachée à la citadelle en 1934. La prolongation forme aujourd’hui un passage voûté entre le quai Landry et le port de Commerce. Les remparts de la citadelle et la tour du sel ont été classés Monuments historiques en 1992.

  • La Pinède : C’est la célèbre plage de Calvi desservie l’été par le trinighellu, le petit train des plages. Elle tire son nom d’un bois de pins maritimes à l’est de la ville, s’étendant le long de la plage, depuis le lieu-dit « À l’orée des pins » jusqu’à l’embouchure de la Figarella.

  • Le phare de la Revellata : Quatre kilomètres de pistes mènent à la pointe de la Revellata où a été implanté un phare à éclat, le phare de la Revellata aussi appelé « Phare du golfe de Calvi ». Comme abrité par celui-ci, le bâtiment de la Stareso a été bâti en dessous, au ras de l’eau. Ses principales caractéristiques actuelles : 99,50 mètres au-dessus du niveau de la mer, feu à deux éclats blancs toutes les 10 secondes et portée de 21 mille. Propriété de l’État, il apparaît en 2001 au Patrimoine de France comme édifice non protégé MH (Monuments Historiques).

La Calvi, c’est aussi un important patrimoine  religieux. Ainsi on peut y trouver des cathédrales telles que :

  • La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : Située dans la Haute-ville dans la forteresse génoise, la Pro-cathédrale Saint-Jean-Baptiste a été dès 1625, la résidence de l’évêque de Sagone.

  • L’Oratoire Saint-Antoine : L’oratoire Saint-Antoine-Abbé est la chapelle de la confrérie du même nom. Si la confrérie Saint Antoine Abbé de Calvi date de la moitié du XIVe siècle, son oratoire (appelé casazza en langue corse) date du début du XVIe siècle. Il abrite encore aujourd’hui, contrairement à ce que racontent de nombreux guides, les réunions et les cérémonies de la confrérie (offices des morts, messes, fête patronale, office des Ténèbres, Semaine sainte, etc.) car l’édifice n’a jamais été désacralisé.

  • Église Sainte-Marie-Majeure : De style baroque, elle est peinte en rose et beige et se situe dans la Basse-ville, son parvis ouvrant sur la rue Clemenceau. En 1774, afin de répondre aux besoins d’une population croissante, Calvi édifia l’église dédiée à sainte Marie. Sa construction est achevée à la fin du XIXe siècle.

  • Notre-Dame de la Serra : Notre-Dame de la Serra est une chapelle située à la sortie de Calvi, sur la route de Porto, elle domine Calvi et offre un superbe panorama sur tout le golfe. La Vierge (sainte patronne de la ville) qui y est dressée sur un rocher voisin protège la baie. Une célébration y est consacrée chaque année.

Calvi, c’est aussi une commune avec une multitude d’activités. Découvrons-les.

Les activités en Calvi

Industrie et agriculture

Bien que le tourisme estival  soit sa principale activité économique, la Calvi dispose d’une usine de mise en bouteille d’eau de source à Zilia qui représente la seule activité industrielle de la microrégion. Toutefois, Calvi a sa zone d’activité au lieu-dit Cantone, sur la route de Calenzana.

Aussi, Calvi se trouve sur la Route des Vins. La ville a donné son nom aux vins produits en Balagne. Après agrément par l’INAO, ceux-ci portent l’appellation d’origine contrôlée AOC Corse Calvi. Leur commercialisation se fait essentiellement sur le marché régional.

Sagissant de la pêche, elle est exercée uniquement à la bonne saison en pêche côtière qui est artisanale et n’occupe que quelques bateaux pour la capture des produits dits « nobles » : langouste, liches, dentis, rouget pour l’essentiel. En hiver, un seul patron-pêcheur prend la mer. Visible depuis le rivage, dans le golfe de Calvi, un parc d’élevage de loup et dorade exploité par la Ferme Acquacole Corse (F.A.C.).

Artisanat d’art :

  • À Fundaria, une fonderie d’art de bronze dans laquelle Patrick Martin crée toute l’année des sculptures, bijoux et armes d’inspiration antique, de la coutellerie artisanale traditionnelle, de table et de cuisine.
  • DCampanaGlass, verrerie d’art et galerie d’exposition des œuvres de Dominique Campana, artiste-verrier contemporain. Située aux pieds de la citadelle dans la montée du port.
  • Coutellerie de style méditerranéen et traditionnel Corse de Pol Demongeot installé au Fort Mozzello. Y sont fabriquées et créées des pièces uniques. Dans son atelier, les lames de couteaux sont forgées essentiellement en acier feuilleté dit « damas ». Les manches sont en buis et cornes sculptés.
  • Atraverre, Virginie Torrelli, artisan verrier, fabrique des objets en verre avec la méthode du fusing : plats, assiettes, trophées, lampes, bijoux, etc.

Calvi, c’est tout une diversité niché sur un golfe.  Vite, faites y un détour